x
Retour

Renault R4 fourgonette Bonbons Pschitt

Publié le 13/01/2018 à 12:27   --   Modifié le    --   Nombre de vues : 18
Vue avantVue arrrièreVue coté gaucheVue coté droitVue du dessusVue du dessousAutre vue 1Autre vue 2





Descriptif R4 fourgonette


La R4 Fourgonnette, qui concurrença les utilitaires Citroën 2 CV, remplaça la Dauphinoise (ex-Juvaquatre fourgonnette). Celle-ci existait en version vitrée avec une banquette à l'arrière, il en fut de même pour la Renault 4.

À partir de la fourgonnette 300 kg du début caractérisée par une option trappe de toit (appelée girafon) à l'arrière, Renault déclina la fourgonnette 400 kg surélevée pour 1972 à « moteur Cléon-Fonte » (vilebrequin à cinq paliers) de 852 cm3, produite en Espagne par Fasa-Renault, il s'agit du premier « moteur Cléon-Fonte » monté sur la Renault 4 (En France, le « Cléon-Fonte » apparaît sur la Renault 4 pour la première fois avec le 1 108 cm3, en 1975, sur la R4 F6 fourgonnette). Elle fut remplacée pour 1976 par la fourgonnette longue 400 kg à empattement rallongé de 12 cm, caisse plus carrée de 2,35 m3 et pare-brise agrandi dans sa partie supérieure. Dans tous les cas, le châssis est renforcé en particulier au niveau des barres de suspensions et du train arrière qui recevait une barre antiroulis. Pour 197816, les Renault 4 Fourgonnette normale et longue s'appellent respectivement Renault 4 F4 (4 CV) et Renault 4 F6 (6 CV). Sur la base de la F6, Renault proposa en 1979 un pick-up fabriqué par Teilhol (également constructeur de la Renault 4 Rodéo sur châssis Renault 4).

Le Renault Express succéda à la Renault 4 F6 en 1985, la fourgonnette F4 continua d'être produite jusqu'en 1988.

 

 Renault

France

Le groupe Renault est un constructeur automobile français.
Il est lié au constructeur japonais Nissan depuis 1999 à travers l'alliance Renault-Nissan qui est, en 2013, le quatrième groupe automobile mondial. Le groupe Renault possède des usines et filiales à travers le monde entier.

 

Fondée par les frères Louis, Marcel et Fernand Renault en 1899, l'entreprise joue, lors de la Première Guerre mondiale, un rôle essentiel souvent méconnu (activités d'armement, char Renault FT-17). Elle se distingue ensuite rapidement par ses innovations, en profitant de l'engouement pour la voiture des « années folles » et produit alors des véhicules « haut de gamme ».

 

L'entreprise est nationalisée au sortir de la Seconde Guerre mondiale, accusée de collaboration avec l'occupant allemand. « Vitrine sociale » du pays, elle est privatisée durant les années 1990. Elle utilise la course automobile pour assurer la promotion de ses produits et se diversifie dans de nombreux secteurs. Son histoire est marquée par de nombreux conflits du travail mais aussi par des avancées sociales majeures qui ont jalonné l'histoire des relations sociales en France (à l'exemple des accords de 1955 - instituant entre autres la 3e semaine de congés payés - , de 1962 - 4e semaine de congés payés - ou de l'« accord à vivre » de 1989).

 

Le groupe Renault a à son actif trente-huit usines dans le monde.

 

Fondateur(s)

Louis Renault

France (Né le 12/02/1877 à Paris 8eme - Mort le 24/10/1944 à Paris)

Né le 12 février 1877 dans le 8e arrondissement de Paris où il est mort le 24 octobre 1944, est un inventeur français, pilote de course et chef d'entreprise pionnier fondateur emblématique de l'industrie automobile française avec l'empire industriel Renault.

 

 

 

Fondateur(s)

Classement général

1.

2.

3.

4.

5.

Equipage