x

Citroën T55 Heuliez Citroen Hydropneumatique (1962-1965)

Publié le 13/06/2016 à 20:04   --   Modifié le 12/04/2018 à 19:05   --   Nombre de vues : 100
Vue avant Vue arrrière Vue coté gauche Vue coté droit Vue du dessus Vue du dessous Autre vue 1 Autre vue 2

Au début j'étais pas trop emballé par ce modèle. Puis j'ai apris à l'aimer....

Je voudrais bien la version normale citroen.

Je pense que je vais le transformer en porte auto, avec une remorque de ma fabrication (en cours de recherche). Je trouve son chassis bien long (voir onglet portfolio).

 

 

Frueuauf - Semi remorque - 1962

Vue avant Vue arrrière Vue coté gauche Vue coté droit Vue du dessus Vue du dessous Autre vue 1 Autre vue 2

Bonne reproduction mais tout plastique. Je voulais me servir de son chassis pour en faire un plateau porte voitures. Mais je lui trouve son charme...

 

 





Descriptif T55 Heuliez


La nouvelle cabine concue par heuliez permettait ao conducteur d'avoir une meilleure visibilité grâce à la grande surface vitrée à l'avant, sur les cotés et à l'arrière.

Le moteur du T55 était flottant. Ce brvet avait été acheté par André Citroën aux Etats-Unis et il avait été introduits en 1934 sur le T45, un an avant son décès.

Le tracteur pour semi-remorque était monté sur le chassis court du modèle. Citroën chargea la société spécialisée Sinpar de réaliser cette adaptation.

 

 Citroën

France

L’acte de naissance du Camion Citroën est la sortie en octobre 1926 de la B15 offrant pour la première fois une charge utile de 1000 kg. Les versions vont ensuite se multiplier au cours des années 30 avec les camions C4 et C6, puis avec le Type 29, le T32, le T23 et le T45.
Dans les années 50, ces derniers continuent à satisfaire une clientèle qui apprécie leur fiabilité et leur robustesse. En septembre 1953, ils reçoivent une nouvelle cabine, mais seul le T45 change d’appellation pour devenir T55, puis T46, T47, T48 et T60 en fonction des versions et des motorisations.
En octobre 1965, la gamme est entièrement remaniée et adopte la fameuse cabine ultramoderne Belphégor. Après avoir lancé une nouvelle gamme avec Berliet en 1969, Citroën cesse son activité poids lourds en 1973.

 

Fondateur(s)

André Citroën

France (Né en 1878 - Mort en 1935)

Né le 5 février 1878 à Paris 9e au 44, rue Laffitte, et mort le 3 juillet 1935 à Paris 16e, est un ingénieur polytechnicien français, pionnier de l'industrie automobile, fondateur de l'empire industriel automobile éponyme en 1919.

C'est l'une des figures les plus importantes de l’industrie automobile. Son œuvre dépasse les frontières françaises tant les méthodes de production et de marketing à grande échelle qu'il introduit, ont révolutionné le domaine. L’Amérique où s’invente la production moderne de l’automobile est devenue la référence d’André Citroën. Il désire être le « Henry Ford européen », appliquant les méthodes du fordisme ajoutées à l’exigence et l’innovation technique, et construire une voiture populaire pour mettre l’automobile à la portée du plus grand nombre.

 

André Citroën

France (Né en 1878 - Mort en 1935)

Né le 5 février 1878 à Paris 9e au 44, rue Laffitte, et mort le 3 juillet 1935 à Paris 16e, est un ingénieur polytechnicien français, pionnier de l'industrie automobile, fondateur de l'empire industriel automobile éponyme en 1919.

C'est l'une des figures les plus importantes de l’industrie automobile. Son œuvre dépasse les frontières françaises tant les méthodes de production et de marketing à grande échelle qu'il introduit, ont révolutionné le domaine. L’Amérique où s’invente la production moderne de l’automobile est devenue la référence d’André Citroën. Il désire être le « Henry Ford européen », appliquant les méthodes du fordisme ajoutées à l’exigence et l’innovation technique, et construire une voiture populaire pour mettre l’automobile à la portée du plus grand nombre.

 

 Heuliez

France

Heuliez est une société française fondée en 1920, par Henri Heuliez, et disparue en 2013. Elle travaillait en tant qu'unité de production et de conception pour différents constructeurs automobiles. Son siège social se situait à Cerizay dans les Deux-Sèvres. Son activité s'est définitivement arrêtée le 31 octobre 2013. Les bâtiments et machines de la société ont été repris par une SEM (société d'économie mixte) nommée «Fabrique régionale du Bocage», dont la région Poitou-Charentes est actionnaire majoritaire.

Etait à ses débuts simplement un carrossier industriel sur châssis Renault, Citroën, Peugeot, Simca, pour camions et camionnettes.

 

Fondateur(s)

Henri Heuliez

France (Né le 17/02/1914 - Mort le 21/06/1996 à Cerizay)

Henri Heuliez, fondateur du groupe de construction automobile Heuliez, avait repris de son père un atelier de construction de charrettes anglaises à ossature bois, qu'il transforma en usine de construction automobile, d'abord d'autocars de luxe en 1948, puis de véhicules publicitaires, enfin d'aménagements et de construction de véhicules.

 

Classement général

1.

2.

3.

4.

5.

Equipage

Photo de T55 Heuliez

Je voudrais bien en faire cela.

Photo de T55 Heuliez

Photo de T55 Heuliez