x

Matra MS80 F1 N°4

Publié le 05/12/2016 à 21:08   --   Modifié le 05/12/2016 à 21:04   --   Nombre de vues : 305   --   Dernière consultation :
Vue avant Vue arrrière Vue coté gauche Vue coté droit Vue du dessus Vue du dessous Autre vue 1 Autre vue 2

 

 





Descriptif MS80


En 1969, la MS 10 remporte le Grand Prix d'Afrique du Sud (Jackie Stewart) puis cède sa place à la MS 80 qui écrase le championnat en remportant cinq des neufs Grands Prix du calendrier. L'équipe Matra International et Jackie Steward deviennent donc champion du monde de Formule 1. Le V12 n'est pas engagé en Formule 1 cette année là.

 

 Matra

France

M.A.T.R.A (Mécanique-Aviation-TRAction) entreprise fondée en 1945 par Marcel Chassagny, rayonne tout d’abord dans le secteur de l’armement. C’est en 1964 que débute la Saga Matra-automobile.
L’entreprise Bonnet est rachetée 2 ans en 1964 par Matra, qui possédait déjà la Générale d’Application Plastique (GAP) dans la capitale de Sologne. Une grande aventure commence. Dans les locaux qui ont abrité les usines Normant, sont assemblées, tour à tour la 530, la Bagheera, la Murena puis la Rancho. A partir de 1984, la firme connaît un véritable essor avec la fabrication de l’Espace, commercialisé par Renault. Une nouvelle usine est construite route de Vierzon, près de 350 véhicules sortent chaque jour des chaînes installées en centre ville. L’échec commercial de l’Avantime, entraîne la disparition de Matra-Automobiles (juin 2003) et met fin à une aventure qui a permis à Romorantin de prospérer pendant près de 40 ans.

 

Fondateur(s)

Marcel Chassagny

France ( - )

 

 Matra-Sports

France

Afin de rendre le nom de Matra, jusque là accolé à l’armement, plus populaire, Jean-Luc Lagardère, transfuge de chez Dassault, fonde en 1964 l’écurie Matra-sports.
Avec des moyens en rien comparables avec ceux d’une écurie de course actuelle, Matra va se forger en moins de dix ans l’un des plus beaux palmarès du sport automobile mondial. De la première victoire à Reims acquise par Jean-Pierre Beltoise en 1965, jusqu’au troisième succès consécutif aux 24 heures du Mans en 1974, Matra-Sports va engranger quelques 124 victoires. Le double titre de champion du monde pilote (Stewart) constructeur, obtenu en Formule 1 dès 1969, comme l’autre titre mondial décroché en endurance (1973) contribuent à la renommée d’une écurie hors normes.

 

Fondateur(s)

Jean-Luc Lagardère

France (Né le 10/02/1928 à Aubiet  - Mort le 14/03/2003 à Paris)

Jean-Luc Lagardère, de son vrai nom Jean Lucien Lagardère, né à Aubiet dans le Gers et mort à Paris 15e, est un chef d'entreprise industriel et patron de presse français.
Il est passionné par le sport et par la compétition. Il fera de Matra un constructeur automobile intervenant dans les voitures de sport (530, Bagheera, Murena, etc.) et la compétition automobile de 1965 à 1974 (champion du monde de F1 en 1969 et trois fois victorieux des 24 Heures du Mans).

 

Championnat F1 1969

Classement général

1. Jackie Stewart Matra-Ford 63 points

2. Jacky Ickx Brabham-Ford 37 points

3. Bruce McLaren McLaren-Ford 26 points

4. Jochen Rindt Lotus-Ford 22 points

5. Jean-Pierre Beltoise Matra-Ford 21 points

Equipage

Pilote : Stewart Jackie(Angleterre 11/06/1939)

Classement du modèle

Jackie stewart champion du monde 1969